Le matériel et l’équipement de l’apiculteur

Pour devenir apiculteur, il convient de posséder quelques outils pour travailler dans de bonnes conditions. Vous trouverez ci-dessous le matériel et l’équipement de l’apiculteur standard.

1. Au rucher

Deux outils sans lesquels rien ne peut se faire: un enfumoir et un lève-cadres.

L’enfumoir est à l’apiculteur ce que le volant est à la voiture: sans enfumoir, pas d’apiculture!!

 

Enfumoir

Toute intervention sur une ruche doit être précédée d’un léger enfumage de celle-ci. Avant de pénétrer chez qui que ce soit, il est d’usage de frapper à la porte. Envoyer un peu de fumée dans la ruche prévient les abeilles qu’elles vont recevoir de la visite. Ensuite, une fois que la ruche est ouverte, la fumée permet de les tenir au calme. Selon la race d’abeilles que vous aurez choisie, l’utilisation de la fumée sera plus ou moins intense. Avec des abeilles douces restant sur les cadres, l’enfumoir servira peu (cf. article “Quelle race d’abeilles choisir”)

Le lève-cadres est l’autre outil indispensable pour pouvoir intervenir sur une ruche. Il en existe de nombreux modèles, tant artisanaux que de série. Je vous conseille de faire l’acquisition d’un lève-cadres américain de type “professionnel”, beaucoup plus solide que les modèles ordinaires. Mon second conseil est d’en avoir deux. En effet, la peinture ne résiste pas très longtemps aux passages répétés à la flamme du chalumeau ou de la lampe à souder, et si votre lève-cadre tombe dans l’herbe un peu haute, vous risquez de ne pas le retrouver si vous ne vous en apercevez pas immédiatement.

 

Lève-cadres

Dans votre caisse à outils, vous devez également posséder:

L’indispensable

  • du combustible pour l’enfumoir : sapinette, copeaux de bois (non traité), granulés de luzerne ou lavande…
  • du papier journal pour allumer l’enfumoir
  • un briquet (de préférence aux allumettes qui n’aiment pas l’humidité)
  • une lampe à souder (à gaz) pour désinfecter immédiatement votre lève-cadres après toute intervention sur une ruche douteuse
  • une pince à reine
  • une balayette (à abeilles)
  • un carnet et un crayon
  • un bidon avec de l’eau javellisée (à renouveler chaque semaine)

Le souhaitable

  • un flacon de peinture de marquage pour reines à la couleur de l’année
  • un sécateur
  • une faucille
  • un marqueur (Posca) à la couleur de l’année pour noter vos observations
  • un couteau Z
  • une petite bobine de fil inox
  • une ou deux portières à la dimension des ruches
  • quelques pitons pour fixer les portières si le plancher est en bois
  • quelques cadres cirés (fonction du nombre de ruches)
  • quelques partitions isolantes (fonction du nombre de ruches)

Le possible

  • un appareil photo
  • un téléphone (au cas où…)

Remarque: ces deux appareils (ou un seul ayant les deux fonctions) n’aiment ni la cire ni la propolis qui collent si bien aux mains

Une vidéo vous montrera prochainement comment se servir de ces différents outils  et notamment comment allumer son enfumoir et le maintenir de manière à conserver une fumée froide.

2. A l’atelier

  • un chalumeau si vous possédez plus d’une ou deux ruches (la lampe à souder suffira dans ce cas) pour désinfecter toute ruche vide
  • une paire de pinces
  • une paire de pinces coupantes
  • un marteau
  • des pointes
  • de la peinture pour les ruches ou de l’huile de lin
  • quelques cadres neufs cirés

3. L’équipement de l’apiculteur

  • une vareuse ou une combinaison intégrale
  • des gants
  • de bonnes chaussures

Vêtements de protection

4. Eventuellement

  • une brouette à ruches
  • une brouette à hausses

Au fil du temps et des vidéos vous découvrirez quelques matériels complémentaires dont vous aurez besoin si vous souhaitez faire de l’élevage ou des récoltes particulières.

Crédits photos:

  • Beautifulcataya
  • John Brandauer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *